#Matières#Textiles

Camaïeu : Les pulls en polyester recyclé

18 .10.2021

"Nous nous sommes tournés vers l’expertise de nos fournisseurs et filateurs pour qu’ils nous proposent des matières plus responsables." 

"Nous nous sommes tournés vers l’expertise de nos fournisseurs et filateurs pour qu’ils nous proposent des matières plus responsables." 

Comment vous est venue l’idée de produire des pulls avec du polyester recyclé ?

Nos pulls sont composés de matières nobles et de matières synthétiques. Nous avions la volonté de proposer des articles avec un impact environnemental réduit. La matière étant la clef d’entrée du produit, nous nous sommes tournés vers l’expertise de nos fournisseurs et filateurs pour qu’ils nous proposent des matières plus responsables. Nous nous sommes orientés vers le polyester recyclé issu de bouteilles en PET (polyéthylène téréphtalate). Aujourd’hui les pulls avec du polyester recyclé constituent 12% du volume pulls chez Camaïeu, ils représentent une partie importante de la collection.

En quoi est-il intéressant d’intégrer du polyester recyclé dans un pull ?

Les filateurs ont fait preuve de beaucoup d’innovations ces dernières années sur cette matière. Nous le mélangeons à d’autres fibres comme la laine, l’alpaga, l’élasthanne etc. avant de le tricoter. Le fil de polyester recyclé a la même composition moléculaire et les mêmes qualités techniques qu’un fil polyester vierge, en termes de visuel, de toucher, il n’y a pas de différence et l’écart de prix n’est pas énorme. Pour la cliente, le résultat est donc exactement le même.

 

Pouvez-vous nous expliquer la chaine de valeur de ces pulls ?

La collecte des bouteilles en plastique, leur recyclage, la filature du polyester (PET) recyclé et le tricotage sont basés en Chine. Pour nous assurer que le filateur utilise bien des bouteilles recyclées pour fabriquer son fil et que le tricoteur emploie bien ce fil pour confectionner notre pull, nous faisons appel à un label. Nous avons donc la certification GRS (Global Recycled Standard) et RCS (Recycled Claim Standard) sur toute cette chaine de production. L’usine de production est également certifiée, car le fil est tricoté sur des machines dédiées. Nous mettons à disposition de nos clients toutes ces informations techniques sur notre site internet.

 

Quel est l’impact environnemental de ce pull ?

Nous sommes en train de le calculer très précisément. Le résultat sera affiché sur notre site dès novembre 2021. A chaque étape du cycle de vie de tous nos intemporels, c’est-à-dire de la production de leur matière au centre de tri final, nous saurons où pèsent nos plus gros impacts. Grâce à ces indicateurs, nous pourrons changer nos pratiques et les améliorer.

 

Vos pulls en polyester recyclé sont-ils conçus différemment pour durer ?

Nous avons imposé à nos solutions éco-conçues la même exigence de qualité que sur le reste de nos matières. Notre pull en polyester recyclé est donc identique à un produit classique, dans sa construction, dans son process, ses critères de qualité. Ce sont les mêmes produits, mais confectionnés avec une ressource déjà présente.

 

Quelles sont les limites techniques du polyester recyclé ?

Contrairement au coton recyclé qui peut avoir un aspect plus rustique, présenter des bourrettes, le polyester obtenu à partir des bouteilles plastique est en tous points similaire à un fil de polyester vierge. Pour l’instant nous n’avons été confrontés à aucun blocage, nous avons réussi à avoir les produits que nous voulions. Y compris en termes de style.

 

Comment envisagez-vous la recyclabilité de ces produits ?

Nous nous sentons concernés par la fin de vie de tous nos produits, y compris de celle de nos pulls en polyester recyclé. Tous nos invendus, donc encore à l’état neuf, ne sont jamais détruits. Nous les donnons à des associations (ou les revendons à des grossistes professionnels). A partir de cet automne, dans le cadre du Projet Eternity, colonne vertébrale de toute notre politique RSE, nous rachèteront à nos clientes leurs articles siglés Camaïeu déjà portés et en très bon état. Nous les proposerons à la vente dans des corners « seconde main » que nous allons ouvrir dans 13 de nos enseignes. Quant à nos défectueux, résidus matière, PLV etc., ils sont donnés à des associations ou à des ateliers solidaires pour de l’upcycling, et nous réfléchissons à des solutions de collecte et recyclage de produits usés pour le futur.

 

Comment est accueilli le produit par les consommateurs ?

Nous avons démarré ce projet il y a deux ans, mais nous nous sommes vraiment lancés sur le pull en polyester recyclé avec la collection hiver 2021. 300 000 pièces sont concernées. Pour l’instant il n’y a eu ni déception, ni explosion des ventes. L’origine de la matière importe peu aux yeux des clientes. Nous l’avons constaté sur nos tee-shirt en coton bio, par exemple. Si un produit est réussi en termes de style et de rapport qualité prix, éco-conçu ou non, il se vend bien. 

 

Quelle est votre prochaine étape ?

Nous allons encourager toute notre chaine de valeur à se labelliser, de façon à assurer une bonne traçabilité. Et puis nous allons continuer à chercher des alternatives matières et des solutions durables.

 

Merci à Émilie BERGER, responsable Impact Environnemental & Anaïs PLANCKART, acheteuse Pull pour Camaïeu.

 

Qu’avez-vous pensé de ce témoignage ?

Si vous souhaitez nous donner plus de détails, cliquez ici.