Anti-sèche

Matière : le cuir

Le cuir est une peau animale ayant subie un procédé de transformation complexe, notamment avec le tannage, pour la rendre imputrescible. Toutes les matières qui ne sont pas issues de peau animale ne peuvent donc pas être nommées cuir.

Données clés

Nature de l'étoffe : peau animale tannée

Production annuelle mondiale : environ 7 gigatonnes (soit plus de 2 milliards de m2)

Principaux pays producteurs : Chine, Italie, Vietnam (par ordre de production)

 

Source : Preferred Fiber & Materials Market Report 2018 - Textile Exchange

 

Propriétés du cuir & exemples d'applications

Les propriétés du cuir varient selon l'origine de la peau, le type de tannage utilisée et les finitions appliquées.
Néanmoins, un cuir peut avoir les propriétés suivantes : RésistantSouple - Épais - Respirant. 

Le cuir est par exemple utilisé dans :

  • l'ameublement pour la résistance.

  • la chaussure pour la résistance et la respirabilité.

 

Le cuir est-il recyclable ? Oui, le cuir peut se recycler en le broyant. Le cuir broyé est ensuite employé pour fabriquer un cuir recyclé ou bien encore des panneaux acoustiques.

 

Source : Les divers types de cuir et leurs caractéristiques - Timeless Eyllye

Impacts environnementaux de la production

 

Elevage intensif

Chaque année, 1 milliard d’animaux sont élevés et tués pour leur peau.

 

Pollution des sols, de l’eau et de l’air.

À cause des produits chimiques utilisés pour le tannage.

 

Risques sanitaires

16 milions de personnes sont exposées aux dangers du chrome (utilisé pour le tannage) dans le monde.

 

Consommation d’eau importante

Lors du travail de la rivière et du tannage. Toutes les tanneries ne sont pas équipées pour le traitement des eaux usées.

Pour transformer une peau en cuir de nombreuses étapes sont nécessaires : 

  • Conservation de la peau (notamment grâce au salage).
  • «Travail de la rivière » pour éliminer l'épiderme, les poils et les tissus graisseux ainsi que nettoyer les peaux.
  • Tri des peaux en fonction des espèces/races, des poids et de la qualité.
  • Tannage pour transformer la peau en cuir grâce à des tanins, substances de différentes natures (végétal, minéral ou combiné) qui permettent de passer d’une peau putrescible, à une matière imputrescible, le cuir.
  • Corroyage / Finissage  : transformer le cuir tanné en cuir fini, prêt à être façonné. 

 

Source : Dossier Découverte Qu'est-ce que le cuir ? - Conseil National du Cuir

SCHÉMA DE PRODUCTION DU CUIR

Le tannage Végétal

 

De manière générale, le cuir est tanné (transformation de la peau en cuir) grâce à des tanins minéraux, principalement le chrome. Les substances utilisées pour le tannage sont souvent nocives pour la santé et l’environnement.


Bien que certaines réglementations interdisent l’utilisation de substances nocives et imposent la mise en place d’un système de traitement des eaux usées, les impacts du tannage minéral constituent un problème qui perdure.


Néanmoins, il existe d’autres procédés de tannage tels que le tannage végétal qui est la méthode la plus ancienne. Ce procédé consiste à utiliser des tanins végétaux, extraits de feuilles ou d’écorces, pour transformer la peau en cuir.

 

Ainsi, les impacts sur la santé et l’environnement sont diminués. Les cuirs tannés de manière végétale ont un toucher et un visuel différent des cuirstannés avec des minéraux, ils sont souvent plus durs et fermes.

 

Source : Le cuir et ses alternatives comment choisir ? - SLOWEARE


 

Leather Working Group (LWG) : Ce groupe de 400 membres a développé un protocole d’audit environnemental des tanneries.

Les tanneries auditées par LWG fabriquent 16% de la production mondiale de cuir.

Faire le choix de s’orienter vers des tanneries auditées par LWG assure aux organisations un mode de production du cuir plus respectueux de l’environnement.   

 

Source : Leather Working Group

Le cuir synthétique biosourcé

 

Par définition, le cuir est une matière animale. Toutes les matières appelées cuir « végétal » ou bien encore cuir « vegan » sont donc fausses. Il faut parler d’imitation cuir, similicuir ou encore cuir synthétique.

 

En effet, de nouveaux cuirs synthétiques biosourcés (à partir de matières végétales) voient le jour et les matières utilisés sont nombreuses : champignon, liège, chanvre, ananas, eucalyptus, pomme …

Parmi ces matières végétales, ce sont fréquemment les « sous-produits » qui sont employés dans la fabrication de ces cuirs synthétiques : la peau de la pomme, les feuilles d’ananas ou encore les résidus de fibre de chanvre.

 

Ces procédés de fabrication utilisent donc une matière première qui est à la base un déchet de l’industrie alimentaire ou de l’agriculture, l’utilisation du produit végétal est donc optimisée.

 

Source : Preferred Fiber & Materials Market Report 2018 - Textile Exchange

Le cuir recyclé

Le recyclage du cuir est possible à partir de chutes de production et de produits usagés.

Le cuir est broyé et malaxé avec du latex et des liants.

Ce procédé permet d’obtenir du cuir régénéré aussi appelé Synderme.

L’aspect du cuir recyclé est le même que le cuir conventionnel Nike a notamment développé la matière Nike Flyleather qui est un cuir régénéré contenant au moins 50% de fibres de cuir recyclé.

La marque estime notamment que la matière développée utilise 80 % à 90 % d’eau en moins par rapport au cuir traditionnel, pour une empreinte carbone réduite de moitié.

 

Source : Nike Flyleather

Qu’avez-vous pensé de cette anti-sèche ?

Si vous souhaitez nous donner plus de détails, cliquez ici.