Anti-sèche

Comprendre ce qu'est une démarche d'éco-conception 

Pour comprendre la notion d’éco-conception, il est essentiel de situer le contexte économique dont elle est issue : l'économie circulaire.

Le modèle économique actuel, dit linéaire - qui consiste à extraire des ressources, les transformer en produits ou services, consommer, puis jeter - a atteint ses limites et n’est pas soutenable dans le temps. Face à ce bilan, l’économie circulaire vise à optimiser la gestion des ressources - matières et énergie - afin d’économiser la consommation de matières premières.

C’est un modèle qui prend en compte trois champs : la production et l’offre de biens et services ; la demande et le comportement du consommateur ; la gestion des déchets. L’économie circulaire repose sur 7 piliers (détaillés dans le schéma ci-contre) dont l’éco-conception.

De nombreuses définitions de l’éco-conception existent. D’après l’AFNOR (Association Française de Normalisation), l’éco-conception consiste à « intégrer l’environnement dès la conception d'un produit ou service, et lors de toutes les étapes de son cycle de vie ».

L’ADEME (Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) complète cette définition en indiquant que l’éco-conception a aussi « pour objectif la réduction des impacts environnementaux […] à service rendu équivalent ou supérieur ». L’objectif d’une démarche d’éco-conception est en effet de diminuer l’impact environnemental de l’entreprises tout en s’assurant de ne pas dégrader la performance de ses produits et/ou services. L’outil privilégié pour mettre en place une démarche d’éco-conception est l’analyse du cycle de vie.

Les approches à l'éco-conception

La première est l’approche multi-étapes ou cycle de vie. Les concepteurs sont invités à élargir leur vision et prendre en compte toutes les étapes du cycle de vie (de l’extraction des matières jusqu’à la fin de vie) afin d’avoir une vision globale des enjeux liés à l’environnement, à la qualité, à la faisabilité technique, aux coûts …

La seconde est l’approche multi-critères, par impact environnemental. Les flux entrants (de matière et énergie) et les flux sortants (déchets, sous-produits, émissions atmosphériques, effluents liquides) doivent être identifiés tout au long du cycle de vie afin d’avoir une vision précise de leurs impacts environnementaux : consommation d’énergie, d’eau, de matières premières, production de déchets, émissions dans les milieux naturels, …

Ces deux approches amènent à la notion de transfert d’impact, communément nommée « fausse bonne idée ». Ainsi, lorsqu’une action environnementale est effectuée à une étape du cycle de vie, il n’est pas exclu que des effets négatifs se répercutent à une autre étape. C’est pourquoi il est nécessaire d’avoir une vision globale du cycle de vie et de ses impacts.

Les niveaux d'éco-conception

Une démarche d'éco-conception peut se décomposer en quatre niveaux. Chaque niveau dépend de l’ampleur des changements observés sur le produit (innovation), du temps nécessaire à la démarche, et du gain en éco-valeur (gain d’impact et de service rendu).

  • Niveau 1 : Agir sur les matériaux et les composants.
  • Niveau 2 : Agir sur l'architecture du produit.
  • Niveau 3 : Réaliser un saut technologique, de nouvelles fonctions, de nouveaux usages.
  • Niveau 4 : Changer de business model.

Bien entendu le premier niveau est le plus accessible, c'est un équilibre qui optimise le temps passé, les changement réalisés sur le produit et le gain estimé. En revanche, les autres niveaux relèvent davantage d'une vériatable éco-innovation et impliquent une réelle modification du produit voire du service rendu.

Initier une démarche d'éco-conception

 

Pour commencer à mettre l'éco-conception dans votre entreprise, il y a quelques pratiques que vous pouvez commencer à initier :

  • Désigner un référent éco-conception qui se chargera de la mise en place de la démarche au sein de l’entreprise et de former les équipes internes.

  • Définir l’éco-conception au sein de la démarche et du business model de l’entreprise.

  • Rédiger une stratégie d’éco-conception avec des objectifs SMART : Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Temporellement définis.

  • Elaborer un plan d’action annuel pour identifier les actions à mettre en place pour répondre aux enjeux prioritaires.

  • Commencer à évaluer l’impact environnemental des produits intemporel de la marque.

Pourquoi se lancer dans l'éco-conception ?

Initier et développer une démarche d’éco-conception peut s’avérer très bénéfique pour une entreprise :

  • gain de compétitivité ;
  • facteur d’innovation ;
  • réduction des risques ;
  • construction d’un capital immatériel ;
  • amélioration de l’éthique ;
  • prise en compte d’enjeux stratégiques.

Ces bénéfices peuvent s’exprimer aussi bien à court qu’à long terme et concerner des parties prenantes internes et externes de l’entreprise (fournisseurs, collaborateurs, clients, ...)

A partir de ces éléments, une cartographie des bénéfices de l’éco-conception a été réalisée pour permettre aux entreprises de positionner leurs motivations et convictions. Cette cartographie est disponible dans Le Guide de l’éco-innovation de Hélène TEULON.

LES ÉCO-MODULATIONS :

De plus, si vous êtes adhérents à l’éco-organisme Refashion et que par conséquent, vous versez chaque année une éco-contribution, correspondant à la quantité de produits textiles et chaussures que vous avez vendue sur l’année précédente, vous avez la possibilité de réduire celle-ci en éco-concevant vos produits et profiter ainsi de nos éco-modulations dont vous trouverez le barème à télécharger juste ici.

 

Éco-modulation 1

  • Objectif : encourager la durabilité

  • Bonus : 50% sur la contribution à la pièce

Ce barème est applicable sur deux catégories de produits :

– Éco-modulation durabilité textile

– Éco-modulation durabilité chaussures

 

Éco-modulation 2

  • Objectif : encourager l’utilisation de fibres et/ou de matière recyclées issues de textiles d'habillement, linge de maison et chaussures usagés
  • Bonus : 50% sur la contribution à la pièce

Critère retenu pour éligibilité : le produit doit contenir au moins 15% de fibres et/ou matières recyclées issus de textiles de ménage.

NB : Le polyester recyclé (Post consumer) provenant à 99% de bouteille en plastique est exclu

 

Éco-modulation 3

  • Objectif : encourager l’utilisation de fibres et/ou matières provenant des déchets de production de textiles d'habillement, linge de maison et chaussures.
  • Bonus : 25% sur la contribution à la pièce

Critère retenu pour éligibilité : le produit doit contenir une proportion supérieure ou égale à 30% de fibres et/ou matières provenant de déchets de production de textile.

NB : Le polyester recyclé est éligible à l’éco-modulation 3, en « Post production »

Qu’avez-vous pensé de cette anti-sèche ?

Si vous souhaitez nous donner plus de détails, cliquez ici.

Qu’est ce qu’Eco design ?

Eco design est une plateforme qui a pour objectif d’informer et d’accompagner les marques de textiles et chaussures à relever le défi de l’éco-conception. Cette plateforme est à l’initiative de Refashion (anciennement Eco TLC), l’éco-organisme agréé par les pouvoirs publics sur la filière des TLC (Textiles d’habillement, Linge de maison et Chaussures).

Notre vision : une industrie du textile et de la chaussure 100% circulaire.

Vos paramètres de cookies

Refashion utilise des traceurs pour personnaliser le contenu éditorial de son site en fonction de votre navigation, pour vous permettre de partager du contenu sur les réseaux sociaux et pour mesurer l’audience et la performance de son site. Pour en savoir plus consultez notre Politique de cookies.

Accepter tout
Refuser tout
Personnaliser mes choix

Vous pouvez à tout moment modifier vos préférences en vous rendant dans la section « Politique de cookies » en bas de page.

Cookies : personnaliser vos choix

Lorsque vous naviguez sur notre site, des cookies sont déposés sur votre navigateur. Pour certains d’entre eux, votre consentement est nécessaire. Cliquez sur chaque catégorie de cookies pour activer ou désactiver leur utilisation. Pour bénéficier de l’ensemble des fonctionnalités proposé par notre site, il est conseillé de garder l’activation des différentes catégories de cookies. Vous pouvez consulter notre Politique de cookies.

COOKIES FONCTIONNELS - INDISPENSABLE A LA NAVIGATION
Ces cookies sont nécessaires pour assurer le fonctionnement optimal du site et sont donc activés en permanence. Ils comprennent des cookies permettant de se souvenir de votre passage sur le site au cours d’une session ou, si vous le souhaitez, de session à session. Si vous refusez ou désinstallez ces cookies, vous n’aurez pas la possibilité de naviguer sur notre site.
COOKIES ANALYTICS
Ces cookies nous permettent d’améliorer l’ergonomie du site grâce à l’analyse de l’utilisation des visiteurs. Dans certains cas, ces cookies améliorent la vitesse de traitement de vos requêtes en nous permettant d’enregistrer vos préférences pour le site. Désactiver ces cookies peut ralentir le site et limiter la pertinence des recommandations.
COOKIES STATISTIQUES
Les cookies statistiques nous permettant anonymement de comptabiliser les visites afin de savoir quelles pages sont les plus et les moins populaires et de voir comment les visiteurs naviguent sur le site sans que vous ayez besoin de créer un compte utilisateur.
COOKIES TIERS (RÉSEAUX SOCIAUX)
Les cookies liés aux réseaux sociaux vous permettent de vous connecter à vos réseaux sociaux et de partager des contenus depuis notre site Internet. Dans certains cas, ces cookies impliquent l’utilisation de vos données personnelles. Pour obtenir plus d’informations sur le traitement de vos données personnelles, consultez notre Politique de confidentialité.