Anti-sèche

Matière : le cuir

Le cuir est une peau animale ayant subie un procédé de transformation complexe, notamment avec le tannage, pour la rendre imputrescible. Toutes les matières qui ne sont pas issues de peau animale ne peuvent donc pas être nommées cuir.

Données clés

Nature de l'étoffe : peau animale tannée

Production annuelle mondiale : environ 7 millions de mégatonnes

Principaux pays producteurs : Chine, Italie, Vietnam (par ordre de production)

 

Source : Preferred Fiber & Materials Market Report 2020 - Textile Exchange

 

Propriétés du cuir & exemples d'applications

Les propriétés du cuir varient selon l'origine de la peau, le type de tannage utilisée et les finitions appliquées.
Néanmoins, un cuir peut avoir les propriétés suivantes : RésistantSouple - Épais - Respirant. 

Le cuir est par exemple utilisé dans :

  • l'ameublement pour la résistance.

  • la chaussure pour la résistance et la respirabilité.

 

Le cuir est-il recyclable ? De nombreux projets sont en cours pour parvenir à recycler le cuir néanmoins il n'existe pas encore de véritable solution industrielle.

 

LEATHER WORKING GROUP (LWG)

Ce groupe de 400 membres a développé un protocole d’audit environnemental des tanneries.

Les tanneries auditées par LWG fabriquent 16% de la production mondiale de cuir.

Faire le choix de s’orienter vers des tanneries auditées par LWG assure aux organisations un mode de production du cuir plus respectueux de l’environnement.   

 

Source : Leather Working Group

POINTS DE VIGILANCE ENVIRONNEMENTAUX

 

Bien-être animal

Attention à l'origine de la peau, les normes de bientraitance ne sont pas les mêmes selon les zones géographiques.

 

Pollution des sols, de l’eau et de l’air.

Attention aux conditions de production du cuir afin de limiter les pollutions.

 

Risques sanitaires

Attention aux conditions de production ainsi qu'aux conditions de travail.

 

Consommation d’eau importante

Attention à l'origine géographique où les réglementations de gestion de l'eau ne sont pas toutes les mêmes.

Pour transformer une peau en cuir de nombreuses étapes sont nécessaires : 

  • Conservation de la peau (notamment grâce au salage).
  • «Travail de la rivière » pour éliminer l'épiderme, les poils et les tissus graisseux ainsi que nettoyer les peaux.
  • Tri des peaux en fonction des espèces/races, des poids et de la qualité.
  • Tannage pour transformer la peau en cuir grâce à des tanins, substances de différentes natures (végétal, minéral ou combiné) qui permettent de passer d’une peau putrescible, à une matière imputrescible, le cuir.
  • Corroyage / Finissage  : transformer le cuir tanné en cuir fini, prêt à être façonné. 

 

Source : Dossier Découverte Qu'est-ce que le cuir ? - Conseil National du Cuir

SCHÉMA DE PRODUCTION DU CUIR

Le tannage Végétal

 

De manière générale, le cuir est tanné (transformation de la peau en cuir) grâce à des tanins minéraux, principalement le chrome. Néanmoins, il existe d’autres procédés de tannage tels que le tannage végétal qui est la méthode la plus ancienne. Ce procédé consiste à utiliser des tanins végétaux, extraits de feuilles ou d’écorces, pour transformer la peau en cuir. 

Le tannage végétal est un mode de production complémentaire au tannage minéral. En effet le rendu de la matière, au toucher et au visuel, peut être différent selon le type de tannage utilisé.

Attention néanmoins au terme "végétal", ce terme ne signifie pas que l'imapct environnemental de la matière est réduit grâce à ce type de tannage. Comme dans toutes démarches d'éco-conception, il est primordial d'analyser l'impact environnemental de tout le cycle de vie d'un produit et de comparer différents scénarios afin d'identifier lequel est le plus bénéfique pour l'environnement (il n'est donc pas pertinent de comparer seulement deux matières différentes, minéral VS végétal).

LeS MATIères "alternatives" au cuir

 

Par définition, le cuir est une matière animale. Toutes les matières appelées cuir « vegan » sont donc fausses, il faut parler d’imitation cuir. Ces matières se présentent comme des alternatives au cuir, attention, aujourd'hui il n'y aucune certitude sur leur durabilité, il n'y a donc pas lieu de comparer leurs caractéristiques à celles du cuir. Il convient d'être vigilant dans le choix des matières.

En effet, de nouvelles matières d'origine végétale voient le jour, notamment à partir de : champignon, liège, chanvre, ananas, eucalyptus, pomme …

Parmi ces matières, ce sont fréquemment les « sous-produits » qui sont employés dans la fabrication : la peau de la pomme, les feuilles d’ananas ou encore les résidus de fibre de chanvre.

Ces procédés de fabrication utilisent donc une matière première qui est à la base un déchet de l’industrie alimentaire (tout comme le cuir) ou de l’agriculture, l’utilisation du produit végétal est donc optimisée.

Bien que ces matières soient d'origine végétal, il est a noté qu'elles utilisent fréquemment des liants d'origine pétrolifère.

 

Source : Preferred Fiber & Materials Market Report 2020 - Textile Exchange

LeS MATIères recyclées à base de cuir

Des matières recyclées à base de cuir existent également, notamment à partir des déchets de tanneries et de chutes de production. Voici quelques exemples :

  • ELeather, une entreprise anglaise, qui fabrique une matière à partir de dérayures / déchets de tannerie (au chrome) pour les lier (hydroliage) à une trame textile en non-tissé. Le tout recouvert d'une enduction en polyuréthane.
  • Le synderme, une matière obtenue à partir des dérayures / déchets de tannerie (végétale) broyées et mélangées avec 40/50% de latex.

Vous souhaitez en savoir plus sur les matières recyclées à base de cuir, consultez ce rapport : Recycled Leather - A primer for industrials to better understand alternative materials to virgin leather

Qu’avez-vous pensé de cette anti-sèche ?

Si vous souhaitez nous donner plus de détails, cliquez ici.