#Économie Circulaire#TLC

Auchan Retail : la démarche RSE

19 .06.2020

Le zéro déchet, le recyclage et la préservation de l’eau

Le zéro déchet, le recyclage et la préservation de l’eau

Pouvez-vous nous résumer votre démarche ?

Depuis fin 2017, notre démarche RSE s’inscrit dans une approche citoyenne, hautement collaborative avec les acteurs du secteur textile en grande distribution . Il n’y a pas de concurrence en la matière et le but est de faire avancer les sujets collectivement. En droite ligne avec les orientations de notre politique RSE groupe, au sein de la direction produit textile, nos travaux s’orientent autour de 3 axes :

  • Réduire notre empreinte carbone grâce à la traçabilité, la durabilité et l’éco-conception de nos produits et de nos matières ; 

  • Limiter le gaspillage grâce à l’exploitation des différentes filières de recyclage existantes ; 

  • Réduire l’usage du plastique à usage unique (emballages, cintres, …) et tendre vers le zéro déchet.

Nous apprenons au fur et à mesure : c’est une démarche expérimentale, empirique.

Quelle a été votre méthodologie de travail ?

Ses différentes étapes ?

Notre méthode a d’abord été collaborative, à travers l’organisation de groupes de travail internes sur divers sujets (le produit, la matière, etc.) réalisés avec le soutien de la direction générale.

Ces consultations ont duré 4 mois et ont abouti à la structuration d’un plan d’action validé en avril 2018 par le Comité de Direction. Nous avons souhaité traiter l’ensemble de la chaine de valeur du groupe : de l’extraction des matières à la fin de vie du produit. Ainsi, trois pistes de travail ont été choisies : le zéro déchet, le recyclage et la préservation de l’eau. Autour de ces trois sujets, nous veillons à ce que l’ensemble des politiques du secteur textile du groupe Auchan soient :

  • Vraies : pas de greenwashing grâce à une exigence de transparence ;

  • Volontaristes : les sujets RSE doivent évoluer rapidement en mobilisant toutes les équipes ;

  • Visibles : toutes les parties prenantes d’Auchan Retail doivent pouvoir constater les progrès et la démarche d’amélioration continue dans laquelle s’inscrit le groupe Auchan.

Puis, il y a eu une sélection de produits sur lesquels s’est concentrée notre démarche RSE, basée sur des critères de priorité croisés : la visibilité du produit représentant un fort enjeu environnemental (le tee-shirt ou le denim), les volumes écoulés et un enjeu sanitaire pour les produits dits de « première peau » (tels que les sous-vêtements ou les produits bébés par exemple).

 

Avez-vous rencontré des freins ? Lesquels ?

Les répercussions d’une telle démarche sur le prix de vente du produit constituent un frein. Il y a un choix à faire : en effet, augmenter la durabilité du produit mène à une augmentation du prix pour le client mais celui-ci bénéficie d’un produit de meilleure qualité. Être très attentif au rapport qualité/prix pour être accessible au plus grand nombre est dans notre ADN d’enseigne depuis nos débuts. La RSE doit devenir une composante à part entière du quotidien et des considérations de chacun. Il y a donc une véritable conduite du changement à mener pour répondre à la révolution écologique que nous vivons.

Il faut également adopter une approche holistique, qui n’est pas forcément évidente chez des acteurs de l’envergure d’Auchan. Une décision peut avoir des conséquences que nous n’avions pas anticipées sur d’autres services de l’entreprise qui ne sont pas alignés sur les mêmes objectifs. Par exemple, effectuer le cintrage des produits en magasin ou le cintrage à la source chez le fournisseur sont deux méthodes différentes qui ne répercutent pas les coûts sur les mêmes services : la première implique des frais de mise en rayon tandis que la deuxième implique un prix d’achat plus élevé.

 

Quels ont été les leviers de réussite ?

L’engagement de la direction générale, très impliquée, ainsi que celle du personnel d’Auchan Retail ont été moteurs dans l’initiation de la démarche. Notre volonté d’intégrer la totalité des acteurs de la chaine de valeur permet d’avoir une approche globale, transversale, et d’envisager une nouvelle façon de travailler.

Il y a un sentiment de fierté, fédérateur, qui émerge face à ces résultats. Nous voulons casser les idées reçues sur les enseignes de la grande distribution.

 

Réfléchissez-vous à des pistes d’amélioration ?

Afin de nous inscrire dans une amélioration continue, nous nous sommes fixé les objectifs suivants :

  • La réduction des emballages de 50% d’ici 2025 ;
  • La certification FSC du bois et du papier utilisés. Il s’agit d’un engagement transverse aux différents départements d’Auchan : pour le textile, cet engagement concerne l’étiquetage des produits ; 
  • 100% du coton utilisé doit être soit biologique, soit issu du recyclage.

Nous voulons également aller vers une collaboration accrue entre les services avec une convergence progressive des objectifs : la RSE doit intégrer le quotidien de chaque métier, à travers une mobilisation transversale. Ce n’est pas pour rien que les ambitions RSE figurent comme un pilier à part entière du projet d’entreprise Auchan 2022. Et les personnes qui sont convaincues seront les meilleurs ambassadeurs !

 

Merci à Isabelle Dayde, Cheffe de groupe Achat Textile Adulte - Direction Produit Worldwide - Marque propre de Auchan Retail.

Contact : idayde@auchan.com

Qu’avez-vous pensé de ce témoignage ?

Si vous souhaitez nous donner plus de détails, cliquez ici.