Porteurs : Direction / Développement produit / Achat
Partenaires : Style / Qualité / Recycleur / Opérateur de tri

Comprendre quelles sont les matières plus facilement recyclables 

Les catégories de produits concernés

Contexte et description

Lors de la fin de vie des produits textiles et des chaussures, des perturbateurs viennent compliquer leur recyclage, de deux types : les perturbateurs internes et les perturbateurs externes.

Les perturbateurs internes sont les éléments constitutifs ou structurels de l’étoffe alors que les perturbateurs externes sont les éléments externes à l’étoffe (cousus ou collés directement sur le produit) qui peuvent être délissés (séparés).

Les matières sont considérés perturbateur interne. Il est donc essentiel de réfléchir à leur constitution pour faciliter leur recyclage et leur valorisation.

MISE EN ŒUVRE

Moyenne

Complexité de mise en oeuvre

Faible

Gain économique estimé

Faible

Moyens humains

6 mois
1 saison

Délais de mise en oeuvre

ÉTAPES DE MISE EN ŒUVRE
Maintenant c'est à vous de jouer : suivez la fiche pas à pas pour passer à l'action !
Étape de
1
à
3
4
à
6
7
à
9
  • Sensibiliser les stylistes à l’éco-conception et leur présenter les préconisations en éco-conception (Cf. Fiche A vous de jouer : Former mes collaborateurs aux enjeux de l'éco-conception).

    Cette étape est clé pour la réussite de la démarche. Ce sont eux qui feront les choix de matières et d’accessoires qui composent les produits et il est essentiel qu’ils intègrent l’aspect environnemental dans leur arbitrage en plus des autres critères (prix, style, qualité).

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • S’assurer que les matières pourront être facilement délissées (séparées des autres éléments du produit) pour pouvoir être valorisées. Par exemple, le recyclage du cuir n’est à ce jour possible qu’à partir de chutes de production et pas à partir de cuir provenant de chaussures. Faciliter la séparation des matières de la chaussure est donc une clé de réussite pour pouvoir les valoriser.

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • Considérer ensuite la composition de la matière. Privilégier les étoffes en mono-matière (ou bi-matière maximum) et éviter l’élasthanne (pas plus de 5%) puisque celui-ci cause des problèmes d’ordre mécanique lors du recyclage. Ces éléments peuvent être intégrés dans les cahiers des charges.

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • Evaluer le titrage du fil de tissage ou tricotage. Les fils trop fins peuvent perturber le recyclage. L’organisation peut fixer au sein des cahiers des charges une valeur minimale du titre du fil afin de s’assurer que celui-ci ne sera pas trop fin.

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • La contexture, pour un tricot, ou bien l’armure, pour un tissu, peuvent également constituer un frein au recyclage. Eviter les étoffes trop extensibles, trop complexes ou trop épaisses et éviter la maille jetée / indémaillable (qui rend la matière inneffilochable).

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • Considérer l’ennoblissement des matières. Les apprêts, qui apportent de nouvelles propriétés aux matières, constituent néanmoins un frein pour le recyclage. Réduire les quantités d’apprêts sur les produits en privilégiant les apprêts fonctionnels aux apprêts purement esthétiques. Éviter notamment les colles, les enductions ou encore les flocages.

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • Parmi les produits de la collection, identifier les matières qui pourront être recyclées en fin de vie selon les préconisations des étapes précédentes (composition, fil, contexture / armure, ennoblissement).

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • Essayer d’augmenter au fur et à mesure la part de matière recyclable au sein des collections en agissant sur les préconisations des étapes précédentes.

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • Privilégier en premier lieu les matières utilisées pour les produits basiques, pour les réassortiments et sur les matières utilisées dans plusieurs produits des collections afin d’investir ce temps de travail.

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • Lors du bilan de fin de saison, promouvoir les produits de la démarche qui ont réalisé de bonnes performances commerciales afin de s’en inspirer pour les collections suivantes.

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

Indicateurs clés

-  Part de matière recyclable dans les collections.

-  Nombre d’éléments perturbateurs de recyclage moyen dans les matières.

Point de vigilance

Si l’organisation n’a pas la main sur le développement des matières, les chefs de produits et les acheteurs doivent échanger au maximum avec les fournisseurs pour appliquer les prédictions de la fiche.

Qu’avez-vous pensé de cette fiche ?

Si vous souhaitez nous donner plus de détails, cliquez ici.