Porteurs : Direction / Achat / Développement produit
Partenaires : Marketing / Communication / Magasins

Identifier les solutions pour diminuer et (re)valoriser mes invendus

Les catégories de produits concernés

Contexte et description

Les textiles d’habillement, le linge de maison et les chaussures sont qualifiés d’invendus lorsqu’ils n’ont pas été écoulés dans le cadre de l’activité commerciale de l’enseigne.

Ces produits sont le résultat d’une succession d’étapes d’extraction de ressources, de transport puis de transformation / production, avec autant d’impacts environnementaux à chaque étape. La loi anti-gaspillage interdit depuis 2019 la destruction des invendus de textiles et de chaussures et prévoit de renforcer dans les prochaines années la responsabilité des entreprises concernant la durée et gestion de fin de vie de leurs produits. 

Un changement de paradigme qui pousse les metteurs sur le marché à travailler à la fois en amont sur des solutions pérennes pour diminuer la quantité de leurs invendus et en aval pour les revaloriser et prolonger leur durée de vie.

MISE EN ŒUVRE

Difficile

Complexité de mise en oeuvre

Moyen

Gain économique estimé

Moyen

Moyens humains

1 an
2 saisons

Délais de mise en oeuvre

ÉTAPES DE MISE EN ŒUVRE
Maintenant c'est à vous de jouer : suivez la fiche pas à pas pour passer à l'action !
Étape de
1
à
3
4
à
6
7
à
9
  • Repenser la structuration des collections, en visant le « moins mais mieux » : augmenter la part des produits intemporels qui resteront sur plusieurs saisons, investir dans des produits qualitatifs et durables pour assoir votre réputation de marque et ainsi assurer une récurrence des ventes sur le long terme.

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • Créer des produits au plus proches des attentes, tout en valorisant la relation clients : interroger son marché sur les typologies de produits et fonctionnalités recherchées, proposer des mini séries en co-création pour tester des nouvelles lignes, prendre en compte les avis clients pour améliorer les collections futures.

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • Minimiser les stocks en amont en faisant évoluer les pratiques de ventes (par ex : précommandes ou préventes auprès d’un panel restreint) et les pratiques achats (tests sur des petites quantités, achat stock tissus / accessoires et constitution de filières de réassorts rapides en sourcing proche).

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • Valoriser au maximum le produit pendant toute sa durée de vie : photos attractives et vêtements portés sur différentes silhouettes, descriptifs produits détaillés, mise en avant des commentaires clients et incitation au partage d’expérience au sein de la communauté, accompagnement à la vente (« chat » sur eshop, service clients réactif etc.).

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • Si vous devez écouler vos produits par des baisses de prix, veillez à ne pas dégrader leur image. Plutôt que des promotions massives, créez des événements de ventes « privilèges » qualitatifs en avant-première pour vos clients les plus fidèles. Pendant les soldes, continuez à communiquer de manière positive sur ces produits. Après les soldes, vous pouvez créer une catégorie « archives de collection » plus valorisante qu’une zone de déstockage ou « petits prix ».

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • S’il vous reste encore des stocks après les soldes, un des usages courants consiste à avoir recours à des soldeurs. Optez pour des revendeurs en accord avec votre image de marque. Certains ont des approches très qualitatives allant jusqu’à reshooter les produits pour leur redonner un second souffle, porteurs pour les ventes et votre image de marque.

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • Le don peut s’avérer être une solution intéressante pour écouler vos stocks, dans la mesure où il est valorisable financièrement (réduction fiscale) tout en apportant un impact sociétal positif et mesurable. Privilégiez dans un premier temps des partenaires qui pourront faire des dons ciblés de produits répondant à de réels besoins et en accord avec votre ADN d’entreprise. En ultime recours, vous pourrez donner vos vêtements en vue de leur recyclage dans de nouvelles matières ou produits, leur assurant une seconde vie !

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • Pour les pièces invendues plus exceptionnelles (cérémonies par ex), la création d’un service de location peut constituer une opportunité sur un marché en plein déploiement. La vie de vos produits sera ainsi prolongée grâce à l’appui d’une logistique particulière ou de partenariats avec des spécialistes de la location de vêtements.

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • La forte tendance de la seconde main peut également vous mener à créer un espace dédié à ce type d’offre en magasin ou sur votre e-shop. Cela pourrait être une opportunité d’y réintégrer vos invendus et de proposer ainsi une offre de produits jamais portés à des prix attractifs.

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • Si vous souhaitez aller encore plus loin, vous pouvez envisager d’avoir recours à l’upcycling, pratique qui consiste à customiser ou même à transformer un produit existant. Avec de l’imagination ou des partenariats avec des créatifs vous pouvez organiser des ateliers de personnalisations en boutique, ou même transformer une plus grande quantité de produits en partenariat avec des sites de fabrication ou des associations (un jean peut devenir une jupe, des chemises, une robe etc.)

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

Indicateurs clés

Baisse du taux de démarque

Part des invendus et stocks résiduels

- Part des invendus revalorisés

Point de vigilance

Le cadre réglementaire des invendus est de plus en plus contraignant.

Au-delà des objectifs de croissance de CA et Marge in, il convient de challenger d’autres indicateurs de performance tels que la Marge out (après soldes et écoulement des stocks) et l’EBITDA.

Prudence dans la valorisation des dons de produits : le don ne doit pas être utilisé pour dissimuler une mauvaise gestion des stocks et nécessite de s’assurer de la traçabilité des dons de produits des associations avec lesquelles vous travaillez.

Pour aller plus loin

Outil 1 : L'essentiel de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire

Outil 2 : Les nouveaux modèles économiques de la mode

Outil 3 : Tekyn - Production à la demande

Outil 4 : L'agence du don en nature 

Outil 5 : Revalorem - Recyclage et valorisation des invendus

Outil 6 : Plateau Fertile - Upcycling et personnalisation 

Qu’avez-vous pensé de cette fiche ?

Si vous souhaitez nous donner plus de détails, cliquez ici.