Porteurs : Achat / Développement produit / Style
Partenaires : Fournisseurs / Recycleurs / Filateurs

Définir des objectifs d'intégration de matières recyclées dans mes produits

Les catégories de produits concernés

Contexte et description

En 2019, plus de 97% des matières premières utilisées pour produire des textiles d’habillement étaient des matières premières vierges, 2% provenaient d’autres industries (principalement du recyclage de bouteilles en PET) et moins de 1% du recyclage d’articles d’habillement. Pourtant, intégrer des matières premières recyclées provenant de produits en fin de vie (par exemple, textiles usagés et bouteilles) ou de déchets de production (fibres, chutes ou autres déchets industriels) permet de limiter l’utilisation de ressources non renouvelables.

Dans cette même logique, les démarches d’économie circulaire visent à réfléchir les collections en captant le potentiel de réutilisation des matériaux dès la conception afin de travailler en boucle fermée et de revaloriser ses déchets ou rebuts de collection. 

Pour inciter ces démarches, Refashion a mis en place un système de bonus de 50% sur la contribution à la pièce lorsque le produit contient au moins 15% de fibres et/ou matières recyclées issues de textiles et chaussures usagés. Et un bonus de 25% quand le produit contient au moins 30% de fibres et/ou matières provenant de déchets de production de textiles et chaussures.

L’intégration de matière recyclée dans sa collection doit s’inscrire dans une politique matière plus large et doit se faire progressivement, sur la base d’un sourcing adapté d’abord, puis, pourquoi pas, dans une logique de collaboration industrielle pour adopter une dynamique de circularité.

MISE EN ŒUVRE

Moyenne

Complexité de mise en oeuvre

Faible

Gain économique estimé

Faible

Moyens humains

1 an
2 saisons

Délais de mise en oeuvre

ÉTAPES DE MISE EN ŒUVRE
Maintenant c'est à vous de jouer : suivez la fiche pas à pas pour passer à l'action !
Étape de
1
à
3
4
à
6
7
à
9
  • Evaluer le champ des possibles. Etudier et analyser le marché des matières recyclées (Cf. Outil 1) qui est en constante évolution : les marchés du polyester et du coton recyclés sont aujourd’hui plutôt matures, mais de nouvelles matières recyclées font leur apparition. Se renseigner sur les pratiques de recyclage existantes (les étapes, les procédés, les limites, …) ainsi que sur les innovations en développement (Cf. Anti-Sèche : La fin de vie des produits textiles et chaussures). Analyser également le bassin concurrentiel (type de produit, type de matière, axe de communication).

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • Passer en revue toutes les matières substituables et lister plus spécifiquement leur emploi afin de cadrer la démarche sourcing. Par exemple, les doublures ou garnissages peuvent être proposées en 100% recyclé sans impact sur le style des produits.

    Pour d’autres segments de produits, le recours aux matières recyclées est déjà entré dans la norme. Par exemple, l’univers du maillot de bain avec l’utilisation en majorité du polyamide peut être proposé en version 100% recyclé.

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • En parallèle, solliciter son parc fournisseurs, et notamment ses principaux fournisseurs de matières, sur leur offre en matière recyclée peut permettre de cibler plus rapidement les opportunités à court-terme. En complément, mobiliser les approvisionneurs matières et les bureaux de sourcing qui pourront prospecter sur les salons ou lancer quelques cotations. Estimer les performances et les volumes cibles en amont afin de réserver vos quantités auprès du fournisseur dans les délais !

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • Mettre en place une stratégie d’intégration de matières recyclées. Définir des objectifs (SMART : Spécifique, Mesurable, Acceptable, Réaliste, Temporellement défini) relatifs soit à la part de matière recyclée dans votre mix matière ou à la conversion progressive de certaines de vos références ou gammes produits (par exemple, passer 50% du polyester et/ou du coton en recyclé sous 3 ans, passer 100% des produits bain et homewear en 100% recyclé sur le même horizon de temps).

    Veiller à une progressivité de ces objectifs dans le temps, avec pourquoi pas la mise au point de matières recyclées issues de textiles et chaussures usagés, et pour les plus ambitieux, issues de leurs propres articles en fin de vie.

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • Promouvoir la démarche en interne et fédérer autour du projet : création d'une bibliothèque de matières recyclées, proposition de book pour les stylistes. Réaliser des matrices comparatives des gains environnementaux obtenus en comparants un produit en matières vierges à un produit 100% en matières recyclées.

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • Développer le recours à la matière recyclée. S’assurer de la traçabilité de la matière recyclée (provenance, source du gisement, pré-consommation ou post-consommation, textile ou non textile) notamment à l’aide d’un label environnemental textile (par exemple, Global Recycled Standard et Cradle To Cradle) qui assure une traçabilité totale des matières recyclées (Cf. Outil 2).

    Vérifier la validité des certificats des fournisseurs et tous les certificats de transaction entre ce fournisseur de matière et votre confectionneur. En cas de contrôle, ces deux éléments seront demandés, d’où la nécessité de mettre en place une gestion documentaire rigoureuse.

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • Comparer les spécificités techniques des matières (composition, origine, type de recyclage : chimique ou mécanique) et les performances de votre produit par rapport à un produit neuf, pour tenir la promesse client quant à la qualité du produit. Le meilleur compromis sera souvent un mixte recyclé / vierge.

    Pour les marques qui ont pour ambition de proposer toute une gamme de produits permanents en matières recyclées, nominer et standardiser les composants et matières en partenariat avec les fournisseurs de produits finis.

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • Selon votre stratégie environnementale, communiquer plus ou moins visiblement sur votre engagement en faveur des matières recyclées, tout en respectant les règlementations sur l’étiquetage des produits. Pour les matières contenant des fibres recyclées, il est préférable de ne communiquer sur le produit que quand il contient une part significative de matière recyclée et d’adapter sa communication selon le pourcentage de recyclé dans le produit (Cf. Outil 4) pour ne pas être taxé de greenwashing.

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • Ouvrir le champ des possibles. Pour les matières encore faiblement substituables ou quand les offres des fournisseurs ne correspondent pas aux attentes de l’entreprise (en terme de style, de qualité ou de traçabilité), il reste possible, quand les quantités le permettent, de mettre au point avec ses partenaires sa propre matière recyclée.

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

  • Enfin, il est également envisageable de collaborer avec l’ensemble des acteurs de la chaine (collecteurs, recycleurs, filateurs) pour développer intégralement une matière à base de textiles et chaussures usagés, voire des propres produits en fin de vie de l’entreprise. Cela nécessite un partenariat avec les points de collecte locaux (ou de collecter soi-même auprès de ses clients), une fois les vêtements collectés, triés et sélectionnés par couleur et composition, ils seront broyés et ramenés à l’état de fibres prêtes à être utilisées pour vos nouvelles créations !

    Je choisis la date de mon alerte pour réaliser cette étape

Indicateurs clés

- Part de matières premières recyclées dans les collections

- Part des produits comprenant de la matière recyclée

- Réduction des impacts environnementaux associée à l'utilisation de matière recyclée

Point de vigilance

La désirabilité du produit ne doit pas être impactée en intégrant des matières premières recyclées. 

La traçabilité des matières recyclées ou leur certification est un must pour éviter les faux pas.

Avant de communiquer autour du recyclé, se renseigner sur le cadre légal et se rapprocher des équipes juridiques pour éviter tout faux pas.

Qu’avez-vous pensé de cette fiche ?

Si vous souhaitez nous donner plus de détails, cliquez ici.