Porteurs : Développement produit / Style / Modélisme
Partenaires : Fournisseurs

Diminuer les pertes de matière lors de la production

Les catégories de produits concernés

Contexte et description

Parmi toutes les étapes de production des textiles d’habillement, du linge de maison et de la chaussure (transformation des fibres, filature, tissage, tricotage, tannage, ennoblissement, confection, …), c’est celle de confection qui génère le plus de déchets de matière, avec des pertes mondiales annuelles estimées à 60 milliards de m² de tissu.

Cette phase de confection consiste à transformer l’étoffe (tissu, tricot, ou encore cuir) en produit fini, en passant par des étapes de coupe puis d’assemblage. En production, la découpe des pièces de chaque vêtement génère entre 20 et 30% de chutes de tissus.

Dans le cadre d’une démarche d’éco-conception, il est primordial d’échanger avec ses fournisseurs pour mettre en place des actions aux différentes étapes de confection afin de diminuer les pertes de matière.

MISE EN ŒUVRE

Simple

Complexité de mise en oeuvre

Moyen

Gain économique estimé

Moyen

Moyens humains

6 mois
1 saison

Délais de mise en oeuvre

ÉTAPES DE MISE EN ŒUVRE
Maintenant c'est à vous de jouer : suivez la fiche pas à pas pour passer à l'action !
Séquencer vos étapes
Créer un suivi
Sélectionner votre date de notification
Étape de
1
à
3
4
à
6
7
à
9
  1. Limiter le nombre de matières utilisées par produit et par gamme (voire par collection). En privilégiant l’utilisation d’un nombre réduit de matières, les rouleaux seront plus utilisés jusqu’au bout, ce qui limitera les pertes.

    Je passe à l'action
  2. Diminuer le nombre de prototypes lors du développement et de la mise au point des produits. Favoriser le prototypage 3D grâce au logiciel de confection si le fournisseur de la marque en est équipé. 

    Je passe à l'action
  3. S’assurer que le volume de produits confectionnés, et donc de matière commandée, soit au plus juste, en se basant sur des prévisions de vente et de l’historique.

    Je passe à l'action
  4. Pour chaque produit, réserver la matière, le fil et les accessoires au plus près de la demande / des besoins réels. 

    Je passe à l'action
  5. Éviter de morceler les commandes de produits finis au fil de la saison afin de faciliter les commandes de matières et d’accessoires en début de saison.

    Je passe à l'action
  6. Privilégier la production des produits basiques chez les mêmes fournisseurs afin de leur permettre d’optimiser leurs stocks de matière et d’accessoires.

    Je passe à l'action
  7. Si l’organisation travaille « à façon » (auquel cas le fournisseur de produits finis aura une vision plus claire des quantités de matière utilisées pour chaque produit) interroger les fournisseurs pour quantifier les matières non utilisées.

    Je passe à l'action
  8. Si l’organisation ne travaille pas « à façon », faire un état des lieux des stocks propres à la marque à la fin de la saison pour les réutiliser lors de la prochaine collection.

    Je passe à l'action
  9. Proposer aux fournisseurs de revaloriser les stocks en utilisant les fins de rouleaux pour les prochaines collections ou bien les réintégrer dans la production en fabricant des accessoires par exemple. 

    Je passe à l'action
  10. Proposer aux fournisseurs de réintégrer les chutes et les fins de rouleaux dans la filière de recyclage pour obtenir de la matière première recyclée « pre-consumer ».

    Je passe à l'action

Indicateurs clés 

-  Quantité de matière non utilisée. 

-  Stocks de matière en fin de saison.

Point de vigilance 

Bien poser les contraintes techniques pour ne pas dégrader le rendu final du produit au profit de la réduction de perte matière. 

Pour aller plus loin 

Outil 1: Réduisez vos pertes matières et vos déchets

 

Qu’avez-vous pensé de cette fiche ?

Si vous souhaitez nous donner plus de détails, cliquez ici.